Modélisation 3D, visite et réalité virtuelle,… Les nouveaux outils des agents immobiliers

Géolocalisation des offres, visite virtuelle des biens, mise en relation sur les réseaux sociaux… Le numérique change radicalement le métier d’agent immobilier. Déjà bien présente sur internet, la profession doit maintenant franchir le pas du big data.

Visiter virtuellement votre futur appartement

Des photos de professionnels, on passe aux visites à 360° comme le propose la nouvelle version du site d’Orpi, mise en ligne en avril, en plus de la géolocalisation des biens en vente et la communication en live avec un conseiller via un chat.

Plus innovant encore, la possibilité de pré-visiter les biens à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. Comme le propose Nexity dans son concept d’agence immobilière connectée, rue Monge à Paris. Le client se « déplace » dans un appartement, déambule de pièce en pièce en regardant autour de lui.

Cette expérience immersive évite bien des déplacements physiques inutiles tout en s’affranchissant des contingences logistiques (présence du propriétaire, disponibilité du trousseau de clés…). Les propriétaires de casques Gear VR de Samsung ou Occulus Rift étant encore peu nombreux, proposer cette pré-visite virtuelle fait paradoxalement revenir le client en agence. Le conseiller joue d’ailleurs son rôle de conseil. Il se tient à côté du prospect et commente ce que dernier voit grâce à un écran de contrôle.

La 3D, mieux qu’un pavillon modèle

La réalité virtuelle est encore plus probante pour le marché du neuf. Mieux qu’un plan, une maquette ou un pavillon modèle, le futur acquéreur peut se projeter en visitant son futur bien modélisé en 3D, mais aussi le hall d’entrée, les parties communes ou les espaces verts. Depuis le début de l’année, le magazine Explorimmoneuf propose à ses lecteurs de scanner l’annonce qui l’intéresse pour accéder à une présentation en 3D du futur appartement.

La modélisation permet aussi de configurer le logement. Dans l’agence connectée de Nexity, les conseillers équipés de tablettes proposent aux clients de personnaliser leur intérieur, de choisir les matériaux et de visualiser immédiatement le rendu. Sachant toutefois qu’une part importante des clients du neuf vient pour le dispositif de défiscalisation Pinel. « Plus qu’une visite, ils veulent savoir avant tout ce qui cela leur rapporte », souligne Hervé Parent.

Nexity ou Orpi ne sont pas les seules enseignes innovantes, tous les grands réseaux à l’image de Century 21, Foncia ou Erase sont mis au numérique à marche forcée. Même la FNAIM qui ne renvoie pas spontanément à une image de modernité propose une application mobile plutôt bluffante. Géolocalisés sur une carte dynamique, les biens peuvent ensuite être vus en réalité augmentée.

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *