La 5 ème Symphonie de Beethoven à la sauce Oculus Rift

Principalement utilisée par les développeurs de jeux vidéo, la réalité virtuelle intéresse bien d’autres domaines. En voici un nouvel exemple.

Interpeller les jeunes sur les chefs-d’oeuvre du classique, telle est la mission que s’est donné l’orchestre Philarmonique de Los Angeles. Durant tout le mois de septembre (jusqu’au 30), un bus jaune nommé le Van Beethoveen a sillonné la ville pour proposer de vivre une expérience singulière.

los-angeles-philharmonique-orchestra_c_jpg_681x349_crop_upscale_q95-640x328

En utilisant la dernière version de l’Oculus Rift, les membres du bus Beethoven proposaient d’écouter quatre minutes de la symphonie n°5 du compositeur allemand jouées par l’orchestre dans la superbe salle Walt Disney. Grâce à quarante microphones et à 14 mini-caméras GoPro qui ont enregistré plusieurs fois (et sous plusieurs angles) le morceau, les utilisateurs ont pu bénéficier d’une immersion totale.

Plusieurs animations visuelles permettaient au spectateur de mieux reconnaitre quelle partie de l’orchestre jouait à certains moments. Un bon moyen d’éduquer nos oreilles à certains instruments méconnus. Ces derniers pouvaient même ressentir la musique du point de vue de Gustavo Dudamel, chef d’orchestre du Philarmonique de L.A.

Amy Seindenwurm, qui dirige les initiatives numériques de l’orchestre, a expliqué quel type de public était visé par ce projet.

« Pour l’instant, c’est une expérimentation. Nous allons voir comment la ville répond. […] C’est pour les gens qui n’aiment pas la musique classique, pour leur montrer que ça pourrait faire partie de leur vie. »

Les journalistes ayant essayé le dispositif ont semble-t-il été séduits. C’est le cas de Jessi Hempel, de Wired, qui a déclaré que c’était l’expérience de réalité virtuelle la plus intense qu’elle ait vécu.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *