Forensic Holodeck – Des chercheurs Suisse travaillent à reconstituer des scènes de crime en réalité virtuelle

Des chercheurs suisses de l’Université de Zurich travaillent sur une manière d’apporter la réalité virtuelle à la médecine légale. Ils développent une manière de reconstituer efficacement une scène de crime pour la « visiter » à l’aide d’un casque comme l’Oculus Rift.

Quand les Experts rencontrent Star Trek, cela donne une version très particulière de « l’Holodeck ». C’est ainsi qu’est surnommé le programme développé par des chercheurs suisses de l’Institut médico-légal de l’Université de Zurich. Le « Forensic Holodeck » n’a cependant pas grand-chose à voir avec la projection d’un environnement virtuel à bord de l’Enterprise, comme on peut le voir dans la série de science-fiction.

Le logiciel propose de reconstruire, de manière fidèle, une scène de crime en trois dimensions, en se basant sur les données récupérées initialement sur les lieux, avec les informations de photos ou de vidéo-surveillance. Intégration des protagonistes de l’affaire, des indices et autres meubles présents sur la scène… Tout y est, reconstitué à l’aide du moteur Unity 3D. La projection ne se fait pas dans une pièce vide cependant, mais à travers un casque de réalité virtuelle, notamment l’Oculus Rift.

Une première mondiale

« La première étape est de réaliser l’acquisition des données. Nous utilisons un scanner 3D pour le faire » explique à Reuters Steffen Ross, qui travaille sur le projet. « Nous numérisons la scène de crime, et nous pouvons également numériser un corps s’il y a eu une victime. Nous entrons toutes les données dans l’ordinateur et nous créons une scène de crime virtuelle, une reconstitution de la réalité. »

L’équipe de chercheurs a été sollicitée dans le cadre d’un procès visant à déterminer la culpabilité d’un homme, accusé d’avoir tiré sur la police dans un cybercafé. Au cœur de la scène reconstituée, on peut voir la trajectoire d’une balle tirée durant l’incident. « Cela donne une bien meilleure visibilité sur la trajectoire des projectiles qu’une simple vision en deux dimensions » estime le chercheur.

Le Forensic Holodeck est une première mondiale : si la réalité virtuelle est utilisée dans de multiples situations, elle n’avait jamais été exploitée jusque-là pour reconstituer une scène de crime, et permettre à la police d’y évoluer en temps réel.

source : Réalité virtuelle : l’Oculus Rift utilisé pour reconstituer des scènes de crime en 3D

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *